mardi 2 décembre 2014

L'eau pour aujourd'hui, le pain sec pour demain ?

Une fois de plus, en l’absence de la presse qui devait sans doute avoir mieux à faire, notre conseil municipal s’est réuni le mercredi 26 Novembre pour examiner en priorité les comptes rendus et rapports d’activité 2013 concernant la Communauté D’agglomération, le SIVAT et le service d’assainissement.

Messieurs Escudier et Houlés, respectivement Vices-Présidents Finances et Économie, ont botté en touche, refusant d’exposer leur action au niveau intercommunal, heureusement que l’opposition est désormais représentée dans cette collectivité ! Les industriels et artisans de la zone de la Rougarié jugeront de l’efficacité de leurs élus si la réfection des voiries a lieu en 2015 !

S'agissant du service de l’eau (le SIVAT), la situation financière continue d’être alarmante : il a produit 1 585 000 m3 et n’a vendu que 830 000 m3 ; plus de 630 000 m3 ont donc été gaspillés dans des fuites sur les 150 km du réseau ! Avec seulement 300 000€ de travaux en 2013 (au lieu de 843 867€ en 2012) il faudra beaucoup de temps pour réparer les fuites et rendre ce réseau fiable. Pour rappel, en moyenne une facture d’eau et d’assainissement de 120m3 représente pour une famille de quatre personnes plus de 400 euros par an !


Pour pouvoir bénéficier des crédits de la politique de la ville ou ce qu’il en reste, la municipalité s’est lancée dans la création d’un conseil citoyen pour le quartier de la Falgalarié toujours classé en « zone urbaine sensible »(ZUS).Ce conseil composé d’habitants et d’ associations va faire des propositions pour répondre aux besoins du quartier.Cependant, n’oublions pas que la commune d’Aussillon ne se résume pas uniquement au quartier de la Falgalarié.

A ces 20 délibérations s’ajoutaient deux questions écrites posées par notre équipe :
  • Aussillon et l'intercommunalité :

- Vous avez inscrit dans votre programme électoral sous la rubrique Aussillon et la Communauté d’Agglomération « améliorer l’équilibre entre le pôle castrais et le pôle mazamétain ». Au moment où nous prenons connaissance du rapport d’activité 2013 de la CACM et dans le contexte d'élaboration du schéma de mutualisation qu'elle met en œuvre, qu’avez vous fait concrètement pour rendre le pôle mazamétain plus fort, plus uni, autrement dit avez-vous œuvré pour mettre en commun des moyens, des actions, des projets avec les communes du mazamétain et notamment avec la ville jumelle de Mazamet au-delà du groupement de commande pour le gaz ?

Sur cette question, Bernard Escudier a rappelé que rien ne s'était fait antérieurement et que depuis son arrivée les deux maires dialoguaient avec notamment des résultats (commande groupée de fourniture de gaz Aussillon/Mazamet), des projets (faire fonctionner ensemble les services d'urbanisme des deux villes) et des perspectives pour défendre le tissu économique local (rénovation du centre Bradford, zone de la Trille).

  • Local administratif mis à disposition :

- Par courrier du 30 Septembre, vous m'avez indiqué que, conformément au règlement intérieur voté au conseil municipal du 25 Septembre, nous pouvions disposer d'un local au-dessus de la salle polyvalente. Les modalités d'utilisation sont compliquées et restrictives par rapport au local mis à disposition de l'opposition de façon permanente en mairie par votre prédécesseur. Seriez vous disposé à signer la même note, ce bureau ainsi que les conditions d'utilisation nous convenant ?

Le maire a décidé qu'il n'y aurait pas de local pour l'opposition en mairie (contrairement au mandat précédant) sans doute par manque de place ! Nous continuerons de stigmatiser l'agrandissement inapproprié de la mairie qu'il va bien falloir payer alors même que les recettes financières provenant des dotations de l’État vont diminuer de plus de 300 000€ ! 

 Le budget 2015 sera difficile !!!

mardi 30 septembre 2014

Après la rentrée...

  • Conseil Municipal du 25 Septembre 2014  

Lors de ce conseil municipal, 16 délibérations étaient soumises aux votes, le même nombre qu'à Mazamet, par comparaison le conseil communautaire du 28/09/2014 a porté sur 38 délibérations, ce qui confirme que progressivement le vrai pouvoir de décision dans de nombreux domaines est maintenant à la Communauté d'Agglomération Castres-Mazamet.

Une séance donc relativement consensuelle qui s'est déroulée dans un esprit constructif. En effet, il n'y a pas matière à s'opposer à des demandes de subventions pour des investissements inscrits au budget, de même qu'à l'attribution de subventions pour nos concitoyens afin de les aider à rénover leurs façades ou à renforcer leur protection contre les cambriolages.

En revanche, notre groupe a voté contre l'augmentation de la taxe communale sur la consommation d'électricité (TCFE) dont le taux va passer de 8.25% à 8.50% en 2015. En pratique, il s'agit d'un impôt déguisé qui touche tous les habitants de la commune, j'invite donc tous les aussillonnais à regarder attentivement leur facture EDF au paragraphe « Taxe et contribution » afin de vérifier mon propos. Pour un ménage ordinaire, cette taxe avoisine la somme de 100 €uros sur une année et rapporte à la commune environs 100 000 €uros.

Le sujet qui a fait débat concernait le règlement intérieur du conseil municipal.Après discussion nous l'avons voté car c'est le même que sous le mandat précédent. Il reprend intégralement le Codé général des collectivités territoriales.Le maire a promis de ne pas s'en tenir à la lettre de ce règlement et de permettre à l'opposition de jouer tout son rôle dans le meilleur esprit.

Au titre des questions diverses non inscrites à l'ordre du jour, j'avais demandé au maire sa position sur l'éventuelle suppression du poste de Garde des Montagnès ; rappelons que Mazamet et Aussillon sont copropriétaires du lac et que la communauté assure la gestion du site. Cette hypothèse n'est pas vérifiée et chacun s'accorde à dire qu'il s'agirait là d'une bien mauvaise économie !

A ma demande, le maire a fait le point sur la procédure de création d'un conseil de quartier ou conseil citoyen qui a pour objectif d'associer les habitants au décisions municipales qui concernent leur quartier.

mardi 2 septembre 2014

Avant la rentrée...

  • Conseil Municipal du 9 Juillet 2014

Ainsi que je l’avais souhaité, le conseil a débuté par une minute de silence en hommage à la mémoire de Fabienne Terral-Calmès, assassinée dans l’exercice de ses fonctions d’institutrice à Albi, et en soutien à sa famille bien connue dans le pays Mazamétain. 

La plupart des délibérations étant de pure forme ou à l’effet de régularisation administrative n’ont pas soulevé de grands débats.

Nous nous sommes abstenus sur la motion de soutien à l’Association des Maires de France qui proteste contre la baisse des dotations de l’Etat aux collectivités locales. 

En effet, en cette période de crise grave, on ne peut pas reprocher au gouvernement d’essayer de faire des économies sur les dépenses publiques ! Il serait temps d’être cohérent entre les engagements pris à Paris et la réalité du fonctionnement des territoires en province. Une mairie socialiste ne peut-elle pas soutenir un gouvernement socialiste surtout quand  il va dans le bon sens !

Néanmoins, nous sommes d’accord pour demander à l’Etat l’arrêt des mesures normatives diverses et variées qui sont source d’inflation des dépenses pour les collectivités territoriales.

La communauté d’agglomération travaille actuellement sur un schéma de mutualisation entre les services des communes et ceux de la communauté d’agglomération (Informatique et Ressources Humaines), ce qui pourrait déboucher sur des économies potentielles. Elle fera connaitre ses propositions en mars 2015.

Sécurité : durant l’été, la polémique concernant les cambriolages sur Aussillon et Mazamet a alimenté la presse locale (La Dépêche du Midi, La Montagne Noire) qui a repris les statistiques catastrophiques dont notre équipe avait parlé lors de la campagne des municipales.

Il s'est avéré que ces statistiques dataient en réalité de 2012 et bien que le nombre de cambriolages ait baissé en 2013, nous somme encore dans le haut du classement pour ce type de délinquance !

mercredi 25 juin 2014

Des nouvelles d'Aussillon !

  • Conseil Municipal du 10 juin 2014

La presse n'a pas fait écho des prises de position de notre groupe au cours de cette réunion, pourtant nous sommes intervenus sur la plupart des 17 délibérations qui étaient proposées à nos suffrages !

Comptes administratifs de la commune et des budgets annexes :

S'agissant de constater les résultats de l'exercice 2013 et donc du bilan comptable de l'année écoulée en investissement et fonctionnement, il est parfois voté par l'opposition qui prend acte. Nous nous sommes abstenus parce que ce budget retrace une opération à laquelle nous restons farouchement opposés : l'extension de la mairie et nous sommes toujours en attente d'explication sur le projet de pôle petite enfance/ centre multi accueil.

Nous avons voté contre le Compte administratif du budget de l'assainissement pour manifester notre désaccord avec la création à partir de 2014 d'un abonnement qui va pénaliser les petits consommateurs d'eau ! Qu'elle logique ? Plus nos concitoyens économisent d'eau (c'est leur intérêt et c'est bon pour l'environnement) moins  le SIVAT rentre de recettes  et moins le service d'assainissement est équilibré ; il faut donc faire payer d'avantage à l'usager vertueux ! C’est aberrant !

Nous avons voté, après discussion, pour la création d'une subvention pour l'installation de système d'alarme chez les particuliers tout en émettant des réserves sur la légalité de cette aide. Et avons demandé au maire si la mise en place des « voisins vigilants » sur Mazamet n'était pas aussi une bonne idée (elle figurait dans notre programme) pour Aussillon ?

La sécurité reste la préoccupation principale de nos concitoyens et ce n'est pas la réunion avec la préfète et les services de police le 4 juin à la salle polyvalente qui a pu les rassurer  les quelques personnes présentes : pas de moyens financiers et humains supplémentaires.

Nous avons enfin souhaité que les élus puissent exercer leur mandat dans de meilleures conditions en connaissant à l'avance (sur un trimestre) les dates de réunion du Conseil municipal comme cela se pratique partout mais cela n'est pas possible à Aussillon !

Enfin à la question posée au Maire « Avez-vous une réaction par rapport aux résultats des élections européennes sur Aussillon ? » (Front National à 28,33%) Un grand silence nous répondit !
 


  • Conseil Municipal exceptionnel du 20 juin 2014

Il fallait élire, à la demande de la préfète, des délégués du Conseil Municipal (encore appelés grands électeurs) pour participer le dimanche 28 septembre à l'élection des sénateurs du Tarn. 

Pour ce scrutin,  notre liste « Aussillon c’est Vous ! » a obtenu 2 délégués titulaires (Isabelle Bouisset et Dominique Petit) et 1 délégué suppléant (Mathias Gomez).

dimanche 4 mai 2014

Budget primitif 2014



Au cours du conseil municipal du 29/04/2014 consacré  principalement aux orientations budgétaires et au budget primitif, les 6 conseillers municipaux de la liste « Ausillon c'est Vous ! » ont exprimé les positions suivantes :

Ce budget  principal s'inscrit dans une continuité budgétaire que l'on peut encore qualifier de facile mais qui pourrait l'être moins pour l'avenir compte tenu de l'augmentation inéluctable des charges de la commune et  de la baisse effective et programmée des concours financiers de l'état.

Le Débat d'Orientation Budgétaire a pour objectif notamment de mettre en perspective cette évolution et de permettre une lisibilité  budgétaire sur la durée du mandat qui fait défaut aujourd'hui.

Pour  apprécier  la situation financière, il faut aussi indiquer le ratio investissement/ habitant qui mesure le dynamisme de la ville en matière d'investissement : à Aussillon, il est de 270,08€ par habitant pour une moyenne de la strate de 356€ ; peut mieux faire !

La municipalité a provisionné 50000€ pour la prime à l'installation de système d'alarme individuel : dont acte mais la légalité  de cette aide est loin d'être avérée et ne sera d'aucun secours pour ceux qui se sont déjà équipés ou qui louent leur système. Reste à connaître les modalités d'attribution !

Sur le budget d'assainissement l'instauration d'un abonnement de 12€ (hors taxe) ouvre la voie à d'autre dérive et va pénaliser les petits consommateurs d'eau.

Toujours fermement opposée à l'extension de la mairie donc aux crédits d'investissement qu'elle mobilise et aux frais de fonctionnement qu'elle engendrera notre groupe réitère sa demande d'explications concernant le projet de construction du pôle petite enfance pour lequel 4 délibérations ont été prises depuis l'installation du nouveau conseil !

Devant la recrudescence  récente des actes de délinquance contre les biens et les personnes dans notre commune, notre équipe a demandé au maire qu'elle était le dispositif d'alerte, de veille et de suivi mis en place par les élus pour faire de la sécurité de leurs concitoyens la priorité.